virus-en-hiver

Seniors : passez l’hiver au chaud!

Les seniors sont les premiers touchés lors des vagues de froid, il y a pourtant des gestes faciles et peu couteux à mettre en place pour pouvoir passer l’hiver au chaud et faire abstraction des virus!

Dès que les premiers coups de froid se présentent, l’organisme, en particulier les zones dénudées, devient fragile, ce qui entraîne une déstabilisation de son bon fonctionnement. Ce sont surtout les personnes sensibles comme les seniors qui sont les premières victimes du froid.

Alors, comment sortir de l’hiver indemne ?

Attention aux troubles et les épidémies hivernales

Lorsqu’il fait froid, de nombreux troubles apparaissent, certaines personnes âgées souffrent de douleurs articulaires ou d’infections diverses, d’autres encore luttent contre leurs allergies.

La grippe et ses virus : un grand classique

grippe
Dessin : estelledaves.com

Les virus grippaux font surtout leur apparition en hiver. La grippe se manifeste par une forte fièvre et le sujet ressent de la fatigue et des courbatures. Cette infection peut s’avérer dangereuse chez les personnes âgées ou les personnes souffrant de maladie chronique comme l’asthme ou l’insuffisance respiratoire.

Le rhume : comment l’éviter?

Le rhume frappe aussi en hiver et bien qu’il soit bénin, il peut provoquer de la fièvre et des maux de tête. Quelques fois, les personnes fragiles perdent leur appétit.

Il y a également l’angine qui est une infection des amygdales. Enfin, avec l’âge, les cartilages articulaires se dégradent, ce qui amoindrit la mobilité des os : c’est l’arthrose. Chez certains individus, le froid conjugué à l’inactivité physique peut aggraver les douleurs articulaires.

Le vieillissement rend l’organisme plus sensible au froid

vague-de-froid-oldu
Credit Oldu.fr

À côté du système immunitaire affaibli, les personnes âgées doivent également faire face à la diminution de la température de leur corps. En effet, l’efficacité de l’hypothalamus, une glande se trouvant dans le cerveau et qui règle la température du corps à 37 °C, diminue avec l’âge. L’organisme qui vieillit ne produit plus assez de chaleur.

Voilà pourquoi, la température corporelle chez les personnes âgées peut tomber à 36 °C.

En savoir plus sur la température corporelle

Le phénomène de vasoconstriction (diminution du calibre des vaisseaux sanguins) ne fonctionne plus normalement chez les personnes âgées, d’où une déperdition prononcée de la chaleur corporelle.

À cela s’ajoute la diminution de la masse musculaire qui constitue en temps normal un isolant thermique naturel pour permettre le corps de lutter contre le froid.

Prévenir les troubles et les épidémies hivernales

L’on peut généraliser la prévention des maux du froid en renforçant le système immunitaire. Ce faisant, il faut manger des aliments riches en protéines qui aident l’organisme à créer des globules blancs et des anticorps, aux moyens des acides aminés. La consommation d’aliments riche en vitamine C lutte contre les états grippaux.

Par ailleurs, se maintenir au chaud est la solution la plus efficace pour se protéger du froid et de ses maux. Bien entendu, quelques exercices physiques modérés permettent de consolider les défenses immunitaires des personnes âgées. Consultez tout de même toujours votre médecin et votre entourage avant de vous lancer, mais le yoga est une excellente idée!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *