La principale allocation des retraités

Les allocations de retraite sont des aides destinées aux personnes de plus de 65 ans qui ont un faible revenu. Il s’agit d’une allocation mensuelle qui obéit néanmoins à quelques conditions. Retrouvez toutes les informations complètes sur le minimum vieillesse dans cet article, notamment sa définition, les bénéficiaires et le mode de calcul.

En quoi consiste le minimum vieillesse ?

Arrivées à l’âge de la retraite, les personnes âgées ont droit à une allocation qui est calculée en fonction des cotisations payées durant la période d’activité professionnelle. Le minimum vieillesse est une politique du système français pour permettre aux retraités de bénéficier d’un revenu minimum vital. Depuis 2006, ce minimum a changé de nom et s’appelle désormais ASPA ou Allocation de solidarité aux personnes âgées. Contrairement au régime précédent, cette réforme de nom s’accompagne également de changements, notamment sur l’unicité des allocations. En effet, l’ASPA n’est composé que d’une allocation contrairement au minimum vieillesse. Elle est également cumulable avec les petits revenus.

Les bénéficiaires du minimum vieillesse

Bien qu’ouverte à toutes les personnes de plus de 65 ans, l’obtention de l’allocation de retraite obéit à quelques conditions. L’âge, évidemment, la personne bénéficiaire doit avoir 65 ou plus, sauf pour les personnes atteintes d’inaptitude au travail ou de handicap et pour les anciens combattants, dont l’âge de départ retenu est de 60 à 62 ans. Pour être bénéficiaire, il faut obligatoirement être français ou étranger résident en France, et être en situation régulière. Quant aux revenus mensuels, ceux-ci doivent être inférieurs à 801 euros pour le cas d’une personne et 1 243 euros pour un couple. Ces montants ont été révisés en 2016.

Le mode de calcul du minimum de vieillesse

Puisque chaque personne perçoit un revenu différent, il est normal que les allocations de retraite perçues soient également différentes. Ainsi, le montant de cette dernière équivaut à la différence entre le revenu perçu par le retraité et le montant maximum des ressources prises en compte pour le calcul du minimum de vieillesse. Dans l’évaluation des rentrées réelles perçues par le retraité, les revenus des trois derniers mois seront considérés.

Comment effectuer la demande ?

Il est à savoir que l’obtention du minimum de vieillesse se fait par demande. Pour ce faire, celle-ci doit être adressée à la caisse de retraite du bénéficiaire. Pour les veufs et les veuves, la demande est à adresser à la Caisse dont dépendait le conjoint disparu. Dans le cas d’une personne ne relevant d’aucun régime d’assurance vieillesse, la demande est à adresser à la Mairie de la résidence. La Mairie sera ensuite chargée de transmettre la demande au service de l’allocation de solidarité de la Caisse des Dépôts et consignations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *