osteoporose

L’osteoporose chez les seniors : quelles solutions?

Le diagnostic de l’ostéoporose survient le plus souvent chez les personnes, de 50 ans et plus. De quoi s’agit-il ? C’est une maladie qui touche les os, par l’altération du squelette et sa fragilisation. Cela entraîne couramment des fractures.

Préventions et conseils face à l’ostéoporose

prevention osteoporose

L’ostéoporose ne se voit pas, ne se devine pas. Pour savoir si la maladie est présente, il faut pratiquer une ostéodensitométrie, pour connaître le degré de solidité des os. C’est un examen indolore, qui se déroule allongé, sans injection. Le résultat est donné par rapport à une moyenne, dans la même population d’âge et de sexe.

Les femmes ménopausées sont très sujettes à cette pathologie. La prise de corticoïde excédant 3 mois est aussi un facteur déclenchant.

Fort heureusement, la prévention peut faire des merveilles. 3 aspects sont importants :

  • Maintenir une activité physique régulière après 50 ans est primordial, pour garder son squelette osseux en bon état de marche.La marche à pied, la gymnastique sont d’excellents sports qui muscleront les membres inférieurs, importants pour la stature.
  • Autre intérêt : avoir un apport en vitamine D. Celle-ci favorise la bonne santé des os. Or, les seniors sont souvent déficitaires.
  • Enfin, l’alimentation est capitale pour garder son capital osseux en bon état.

Les antioxydants bénéfiques :

Les antioxydants se révèlent bénéfiques. Ainsi, le thé, le chocolat, le citron, les fruits rouges, les tomates, les brocolis…sont très riches en flavonoïdes. Le régime crétois riche en légumes, fruits de saison, huile d’olive, poissons est aussi excellent pour protéger les os. Il est conseillé de les consommer crus, ou cuits à la vapeur.

Les contraintes de cette maladie

Voir la vidéo sur l’ostéoporose:

Une fois la maladie installée, l’individu touché est fragilisé. L’ostéoporose rend les seniors moins actifs, moins dynamiques.

Une personne ayant eu une fracture du col du fémur sera d’abord immobilisé et sera sujette à une récidive. Cela peut entraîner des complications en terme de santé et une baisse d’autonomie.

Bien souvent les personnes de 70-80 ans atteintes basculent vers un établissement spécialisé. Cela coûte cher à la société, en terme de rééducation, de soins, d’établissements spécialisés.

L’ostéoporose n’est pas une fatalité : un maintien d’activité physique en club, en groupe, une alimentation saine contribueront à rester en bonne santé, sur un plan général. Le slogan manger/bouger prévaut dans beaucoup de maladies chroniques.

Avoir recours à un naturopathe ou ostéopathe est aussi recommandé. En savoir plus sur les plantes qui font du bien aux seniors.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *