financer maison retraite

Les aides financières pour senior

La maison de retraite est une alternative pour les personnes âgées qui ont perdu leur autonomie. Notons tout de même que cette solution requiert un budget un peu élevé. Heureusement, il est possible d’avoir des aides financières maison de retraite.

L’allocation personnalisée d’autonomie

maison ret

Cette allocation mensuelle vise à aider les personnes âgées. Le responsable du projet fait parvenir l’argent soit à l’individu pris en charge, soit à la maison de retraite proprement dite.

Le montant se définit en fonction de trois éléments essentiels : le niveau de dépendance, le tarif du lieu d’hébergement et les ressources du bénéficiaire.

Pour percevoir l’allocation, l’intéressé a l’obligation de remplir 3 conditions. Premièrement, il habite en France. Deuxièmement, son âge excède les 60 ans. Troisièmement, son degré de dépendance varie entre 1 et 4.

Le prix de séjour dans une maison de retraite

Même si les séniors perçoivent cette allocation, certains d’entre eux ont encore du mal à payer leurs séjours dans ce genre d’établissement.

En effet, ces aides pour senior ne permettent de régler qu’une partie de la somme due. Cette dernière comprend 3 éléments bien précis. Primo : la formule soin. Celle-ci recouvre le prix des médicaments pour soigner les anomalies physiques ou psychiques. Secundo : le forfait dépendance personnes âgées.

Il correspond à toutes les dépenses du prestataire pour assister l’individu pris en charge. Tertio : le tarif d’hébergement. Il intègre les frais liés à l’entretien, à la restauration, aux animations et à l’administration. En moyenne, il peut atteindre jusqu’à 45 euros par jours.

Autres aides qui peuvent alléger les dépenses du résident

Il est possible de demander une aide au logement pour payer le tarif de séjour dans une maison de retraite. Pour ce faire, il faut se référer à la caisse d’allocation.

Le montant à verser sur le compte de l’intéressé dépend de ses ressources ainsi que du prix des services du prestataire. Notons que ce dernier doit appartenir aux établissements conventionnés.

Par ailleurs, il s’avère faisable de solliciter l’aide sociale. Afin d’en bénéficier, la source de revenus de l’individu concerné ne doit pas dépasser les 7719,52 euros par an. En outre, il est possible de demander l’aide solidaire aux séniors, l’allocation donnée par les mutuelles, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *